Nombreux sont les webmasters confrontés à des blocages les empêchant de passer une étape dans l’évolution de leur activité. Outre le côté technique de l’activité de webmaster, il y a aussi de nombreux autres défis à surmonter. Découvrez les 5 blocages psychologiques qui vous empêchent de réussir en tant que webmaster :

Vous êtes trop perfectionniste : LE blocage psychologique n°1

Votre conscience vous pousse à travailler le moindre détail de votre site encore et encore ?

Thème, position du logo, affichage du menu, police de caractère, couleurs, personnalisation de votre newsletter, de vos pages facebook et twitter… Stop !

J’ai aussi été comme ça car quand nous sommes créateur de sites, nous n’avons pas envie, comme l’expression le dit, d’être le “cordonnier mal chaussé”.

Mais, si le perfectionnisme est dans bien des cas une qualité conduisant à l’excellence, il devient vite un blocage psychologique quand il est poussé à l’extrême.

Si vous êtes du genre à retravailler en permanence votre site web afin d’en améliorer l’expérience utilisateur, c’est une qualité que vous devez conserver.

Mais à condition de prioriser correctement vos tâches. Car c’est là que se trouve le plus grand risque : passer beaucoup de votre temps sur des détails qui n’auront pas vraiment d’impact.

Ajouter une vidéo dans un article a un impact, rendre votre site agréable à lire sur mobile a un impact, prendre le temps de répondre aux questions de vos lecteurs a aussi de l’impact.

Toutes ces tâches apporteront de la valeur à votre activité. En revanche, modifier la couleur d’un bouton, la position d’une image ou votre page contact n’en apportera pas !

Pour réussir vous devez mettre de côté votre perfectionnisme qui vous empêche d’avoir une vision globale et consacrer votre temps à faire des choses significatives.

Vous ressentez un sentiment d’illégitimité

L’impression de ne pas mériter sa place, d’être un imposteur, est un sentiment récurrent chez les webmasters et plus généralement chez les entrepreneurs.

Ce syndrome se manifeste quand le succès rapide de votre activité vous dépasse ou lorsque des personnes que vous considériez comme étant des références dans votre domaine vous sollicitent pour collaborer avec vous.

Si le sentiment d’imposture est plutôt commun, il est problématique quand il devient paralysant. Il pourrait par exemple pousser le webmaster que vous êtes à refuser de travailler avec quelqu’un, jugeant qu’il n’est pas à la hauteur.

Cela m’arrive encore de temps en temps, quand par exemple, je parle avec ma coach des services que je voudrais proposer et que je ne me sens pas toujours à la hauteur de les mener à bien complètement.

Si vos lecteurs sont fidèles, si vos clients sont contents de vos réalisations, si des experts reconnus viennent vers vous, c’est que le travail réalisé mérite toute cette reconnaissance.

blocage psychologique

Vous passez plus de temps à réfléchir qu’à agir

Vous remettez constamment à plus tard vos projets, estimant que vous n’êtes pas encore prêt ? En plus d’être un blocage psychologique commun, c’est une erreur !

En réalité, le plus court chemin vers la réussite est l’échec. C’est seulement une fois qu’on a agi que l’on peut savoir si une idée était bonne ou mauvaise. Tout le travail de réflexion fait avant ne compte pas.

Mettez de côté votre peur d’échouer, acceptez que votre site ne soit jamais parfait et lancez-vous !

Les remarques de vos lecteurs vous touchent personnellement

Le principe même du blog fait que le webmaster place beaucoup de lui-même dans son site. Quand la courbe de trafic commence à croître et que les premiers feedbacks arrivent, vous aurez peut-être tendance à prendre les critiques trop à coeur et à se braquer.

Sans pour autant devenir insensible à toute critique, il faut savoir faire preuve de tolérance.

L’immense majorité de ces personnes ne vous veulent pas personnellement du mal. Ce serait même plutôt l’inverse. Si un utilisateur prend le temps de vous écrire c’est justement qu’il accorde une certaine importance à votre blog et ses critiques ne sont finalement que des suggestions d’amélioration.

Si vous êtes confronté à une critique gratuite, essayez de relativiser. Ce n’est pas toujours facile à faire mais dans tous les cas de figure ne vous emportez jamais après un de vos lecteurs, ce serait contre-productif.

Vous voyez trop grand, trop vite

Avoir de l’ambition pour son blog est une bonne chose, mais attention à que cela ne se transforme pas en un blocage psychologique. Si vous voyez trop loin, trop tôt, vous risquez de manquer toutes les étapes intermédiaires qui permettent d’y arriver.

Vous devez raisonner par étape. Fixez-vous une succession de petits objectifs facilement réalisables qui, au final, vous conduiront à votre point d’arrivée.

Cette technique des “petits pas” est le meilleur moyen d’avancer sans se démotiver à cause d’un objectif trop compliqué ou long à atteindre.

 

La création de sites, avoir souvent le nez dans la technique, sont fréquemment la source de blocage psychologique compromettant l’avenir de tout projet.
Si vous sentez que quelque chose vous empêche d’avancer, arrêtez tout, posez-vous et prenez le temps d’identifier la cause afin de la traiter et repartir sur des bases plus saines.

Gagnez du temps en tant que webmaster !
Recevez le guide gratuit avec 4 outils que j'utilise tous les jours pour gérer mon activité de webmaster plus efficacement et gagner du temps !
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Partager :
FERMER
CLOSE